Another Quote by David Bailey

David Bailey :

I wouldn’t photograph anybody if they only give you five minutes. I don’t care who it is. I don’t care if God phoned me up and said, “I want a picture, I’ve only got five minutes.” I’d say, “Well, work some of your magic and make it longer!”

Advertisements

3 x 4 Format

Hi!

I love the 2×3 for landscapes.

But when it comes down to shoot in portrait mode, I really prefer the 3×4 format.

As I don’t have (the means) a Hasselblad, I crop my pictures in LR as I already wanted it during my shoot.

These two pictures were shot during a walk in Jesolo, Italy a few days ago in order to continue our tradition to have a shoot (at least one) when we are on vacation. An it was also the the opportunity to inaugurate my new tripod.

The woman on the picture looks good, but I… well, but OK, we need slices of our history so when we are very (really) old, we have something to remember.

Isn’t it what it is all about actually ?

Merde La CGT existe encore !

ƒ/5,6 – 1/125 – 100mm Zeiss – iso 200 – M-mode (above and below)

Just the two of us!

Quote of The Day!

 

David Bailey about technical skills !

“All that s— is just technical s— that anyone can do. You know, people criticise artists for saying they don’t always pen the pictures themselves. Well, filmmakers don’t actually touch a camera. Think about it. Sometimes when I’m painting I get someone to paint the background in because I can’t be bothered. I do like printing my own black and white sometimes, though”

In French : Peaux sombres et Flashmètres

Bonsoir à tous !

Ce soir le sujet est simple : comment gèrer son exposition lorsque vous avez devant vous une personne à la peau sombre comme la ravissante Dianna que vous pouvez voir plus bas.

Nos appareils cherchent à tout prix à faire une moyenne pour obtenir un gris. On parle de gris à 18% (= du blanc avec 18% de noir = gris 18% = quantité de lumière que reflète la peau blanche). Donc, théoriquement une bonne exposition correspond à une exposition, à l’endroit de la mesure, où la peau d’une personne blanche serait bien exposée.

Une bonne exposition globale correspond à un histogramme qui a son maximum au milieu.

Mais comment avoir une exposition pour une femme noire par exemple? Surtout si elle se trouve devant un arrière-plan sombre ?

Et bien, il existe un outil efficace qui en une mesure donne la réponse : Le flashmètre (aussi appelé posemètre).

Pour bien voir les photos, cliquez dessus.

unbenannte Fotosession-7194-Bearbeitet

L’appareil photo mesure la lumière qui est réfléchie par ce qui se trouve devant lui et donne une mesure (vitesse ; diaphragme) pour obtenir une moyenne qui correspond à 18% de gris. Donc si la scène est très sombre, l’appareil va surexposer. A l’inverse si tout est très clair, l’appareil va sous-exposer. Prenez une photo de d’enfants qui jouent dans la neige au soleil, la neige sera grise et le reste sera trop foncé.

Avec un flash-mètre, on mesure la quantité de lumière “tombe” sur la scène. Et là, peu importe la peau du sujet, la mesure est toujours juste.

En clair : un flash = une mesure = on est prêt.

unbenannte Fotosession-7162-Bearbeitet

Cette mesure constitue pour moi la meilleure base pour faire ensuite les ajustements. Il m’arrive de surexposer volontairement pour donner une ambiance de photo de mode comme la photo ci-dessus. Ou à l’inverse, je sous-expose pour donner une ambiance mystérieuse… comme ici :

unbenannte Fotosession-7234-Bearbeitet-Bearbeitet

L’avantage de mesurer la lumière au flashmètre est qu’on est sûr de la bonne exposition et cela fait gagner un temps fou en termes de minutes passées devant son ordi par la suite. Comme ici où seul un léger traitement de la peau a été appliqué :

unbenannte Fotosession-7094-Bearbeitet

Pour conclure, voici une petite vidéo qui montre les limites de nos appareils et l’utilité du posemètre.

In French : photographier une personne avec casque ou un chapeau

Salut à tous!

Cet article est plus ou moins la traduction de mon article précédent. J’insère ici une nouvelle photo du shoot en couleurs. Pour voir un portait resserré en NB, allez lire l’article précédent en cliquant sur le lien.

unbenannte Fotosession-5424-Bearbeitet

OK, je voue une admiration forte pour les pompiers dont le dévouement est immense. Ma façon très humble de leur rendre homage est de les photographier gratuitement. Didi est non seulement pompier volontaire mais également mon voisin et c’est discutant que j’ai découvert l’intensité de leurs entraînements et de la place que ce choix de vie prend sur leur temps libre.

Le shoot – l’idée est simple. Pas besoin d’être un pompier new-yorkais pour mériter le respect.

Ceux de ma commune méritent ce même respect. L’idée est de prendre un portrait qui doit symboliser l’engagement et l’effort réalisé juste avant le retour à la caserne. Didi est assis sur un banc dans les vestiaires comme s’il était juste une minute avant d’aller prendre sa douche et de rentrer chez lui après une intervention.

On est bien loin de l’ambiance glamour. Et ce sujet supporte une ambiance sombre et une lumière dure.

Je choisis de prendre une boîte à lumière de taille moyenne et carrée que je place au dessus de Didi orientée de sorte que les casiers ne soient pas très éclairés. Le centre de la boîte à lumière est orienté quelque part devant ses pieds. Je fais un test. Comme je m’y attendais, le casque est bien éclairé. La mesure du flash mètre est bonne.  En revanche, son visage est presque noir et son torse est trop foncé. Il n’est pas noir car le sol lui renvoie un peu de lumière.

Que faire ?

La première option (rejetée) est de placer la boîte à lumière complètement ailleurs, plus bas et orientée vers lui. Oui, mais alors je perds l’effet de lumière qui semble provenir de l’éclairage du vestiaire.  Cela fera une image moins authentique, plus composée au studio à la Hollywood… Joli, mais ce n’est pas mon intention.

La deuxième option, testée et rejetée est de rajouter de la lumière pour éclairer son visage avec un réflecteur. À l’évidence l’effet ne marchera que si je viens prendre un autre flash que j’oriente à angle droit vers un réflecteur doré posé à même le sol.

Pourquoi un deuxième flash? Le reflet de la softbox était trop faible. Le visage avait plus de lumière mais toujours pas assez.

Pourquoi un réflecteur doré ? Pour imiter ou aller dans le sens de la lumière au tungstène des ampoules.

Pourquoi à 90°? Pour orienter le moins possible cette lumière qui se doit d’être là mais on ne doit pas se douter qu’elle a été mise en place exprès. Un bon fill est une lumière que l’on voit seulement quand on l’enlève car elle manque alors cruellement.

Je teste mais je trouve que si Didi est à présent bien éclairé, les casiers le sont également avec lui… Une solution serait de pousser les casiers d’un bon mètre. Mais le manque de place l’interdit…

Il faut alors trouver une autre solution et c’est alors que je pense prendre un snoot. C’est une sorte d’entonnoir : on flashe du côté large vers le côté étroit, la lumière est canalisée et j’oriente ce snoot vers son visage. Et voilà.

Ici, j’ai dû rater un truc car j’ai remarqué devant mon ordinateur que la lumière du snoot est un peu trop basse de 5 cm…

Pour finir de déboucher les ombres de l’uniforme, j’ai placé un flash annulaire au sol vers la poitrine.  À une puissance très faible.

Voilà !

It’s about shooting people with helmets (or hats).

Firefighter

Shot with Elinchrom Quadra(s). I used 2 of them making possible to fire 4 heads.

Here, there is a Portalite Softbox which is a square softbox set at f10 on a C-Stand at the top of a miniboom. The helmet covers his face so I need a fill otherwise you could not see his face and his eyes at all. I tried to bounce a light against a golden reflector lying on the ground to get light back from below. It worked… too well actually. Not only his face was getting light but the entire scene. Not what I was going for. I needed more control, just a light on his face to light it up. So I decided to put a snoot aiming at his face. As you see, I should have aimed a little higher. But, well, it’s OK. This my lesson, the thing I will take with me for the next similare shoot : People with hats or caps. A third fill is there – very decent – for the lower part of Didi’s uniform : a ring flash set on the ground aiming toward his chest at f2,8. I did not pay attention what the f stop was for the snoot, it has been a try – fail -try – fail and so on.

It’s good to take a lot of Frames since pixels are free, but while Setting the light, the way to go is to shoot – scan the picure on the LCD – adjust – shoot…

I really admire what firefighters do to save our lives, they train hard, and when no one else would be able save you : fire, car accident,… They are here. They don’t even get paid. They do all the trainings during their free time.

My pictures of them is a way to say : THANK YOU !

Shot with my trusty Nikon D700, with my 24 to 70mm at f10.

In French : Flash et Apps

Bonsoir à tous!

Une bonne semaine. C’est vraiment ainsi que je pense définir au mieux les derniers jours que je viens de passer, en terme de photographie tout du moins.

C’est ainsi que j’ai fini par craquer.

J’ai acheté un quadra ELB400 de chez Elinchrom avec 2 têtes Pro qui permettent de faire de la highsynch sur des sujets lents + 1 cable de 5 m pour le confort + un flash annulaire + une lumière annulaire pour faire des reflets dans les yeux + des lumières LED pour être créatif toujours au niveau reflet dans les yeux…

Et puis je viens de télécharger la creative suite de McFun…

Bref, mon planing devient d’un coup trés chargé!!!!!

Voici un des premiers tests faits avec Mcfun

Me//embedr.flickr.com/assets/client-code.js

D’autres vont suivre !